Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Calcul numéro de sécurité sociale


Calcul de clé de numéro sécurité sociale, décodage et vérification

Entrez un numéro de sécurité sociale, il sera décodé et vérifié automatiquement :

Calculez l’espérance de vie résiduelle de cette personne
Calculez l’indice de masse grasse de cette personne

Note :

Cet outil vous permet de calculer la clé de contrôle (2 derniers chiffres du numéro de sécurité sociale) et de vérifier que le numéro de sécurité sociale est bien formé. Il le décode et décompose le sexe, l’année et le mois de naissance, le lieu de naissance (commune, département, pays, canton, arrondissement, région, codes postaux associés).
Exemple de numéro (fille née à Rennes en mai 1987).
Utilisez le décodeur avancé de numéro de sécurité sociale pour plus d’explications et les conditions d’utilisation.
Le numéro de sécurité sociale saisi ne nous est pas envoyé, nous ne le connaissons donc pas. Seul le code géographique à 5 chiffres est échangé pour trouver la commune de naissance, aucune donnée personnelle n’est utilisée.
Le code de sécurité sociale, aussi appelé NIR, est attribué par l’INSEE à partir de l’état civil des mairies.
A partir de l’âge de 16 ans, la Sécurité sociale envoie une carte vitale avec le numéro de sécurité sociale.
Le numéro de sécurité sociale comporte 13 chiffres plus 2 chiffres de contrôle (calculés par division entière modulo 97). Trouver calcul clé numéro sécurité sociale NIR

Notre outil permet de trouver (calcul) la clé d’un numéro de sécurité sociale ou NIR saisi dans le formulaire.

Le numéro NIR (Numéro d’Inscription au Répertoire), plus communément appelé numéro de sécurité sociale, est le numéro d’inscription au répertoire national d’identification des personnes physiques. La gestion du numéro NIR est confiée à l’INSEE.

Ce numéro est un identifiant unique pour chaque personne inscrite au RNIPP (Répertoire National d’Identification des Personnes Physiques).

NOTRE OUTIL DE CALCUL

Trouver calcul clé numéro sécurité sociale NIR

Sexe

Année

Mois

Départ.

Comm.

Ordre

– – –
La clé du numéro NIR est constituée de 2 chiffres et est comprise entre 01 et 97. Elle permet de vérifier la validité des 13 chiffres du numéro, grâce à un algorithme qui lui est appliqué.

Important :
Afin de vérifier la validité d’un numéro NIR, vous devez prendre contact avec le salarié ou son centre de sécurité sociale. Retrouvez plus d’information le site de la sécurité sociale.

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos missions sociales.

READ  Les question en anglais

Projet de réforme des retraites

La réglementation n’a pour l’instant pas changé. Pour vous aider à comprendre les potentielles nouvelles mesures et leur incidence sur votre situation personnelle, rendez-vous sur le site la-reforme-des-retraites-et-moi.fr.

Pour vous renseigner sur le montant de votre retraite, vous êtes invité à utiliser nos services en ligne dédiés, à partir de votre espace personnel. Néanmoins, pour bien comprendre tous les paramètres, voici le détail du calcul qui est réalisé au moment de votre départ.

Comprendre le calcul de votre retraite en image

cnav-infographie-calcul-montant-retraite.jpg

La formule de calcul

Le calcul de votre retraite tient compte :

  • de votre revenu annuel moyen ;
  • du taux appliqué à ce revenu annuel moyen ;
  • de votre durée d’assurance pour les activités que vous avez exercées en tant que salarié et dans certains cas, en tant que salarié agricole, artisan, commerçant.

 

Le revenu annuel moyen

Le revenu annuel moyen est la moyenne des 25 meilleurs revenus d’activités annuels de votre carrière, revalorisés par des coefficients.

Le nombre d’années civiles retenues pour calculer cette moyenne varie selon votre année de naissance.

Si vous avez cotisé à plusieurs régimes, les meilleures années sont réparties au prorata de votre durée d’assurance dans ces régimes.
Certaines périodes ne sont pas prises en compte dans votre revenu annuel moyen :

  • les années pour lesquelles le revenu ne valide pas de trimestres ;
  • les années qui comportent certains rachats ;
  • l’année du point de départ de votre retraite. 

À noter

Les revenus d’activités de l’année de votre départ à la retraite ne sont pas retenus dans le calcul de votre revenu annuel moyen. Si vous souhaitez que le revenu d’activité de votre dernière année d’activité soit pris en compte, il peut être intéressant de différer votre départ au 1er janvier de l’année suivante. Connectez-vous à votre espace personnel et utilisez notre simulateur de montant pour connaître le montant de votre retraite à différents âges de départ possibles. 

            

Le taux

Le taux de calcul de votre retraite dépend de votre âge, de votre situation et de votre durée d’assurance, c’est-à-dire du nombre de trimestres que vous avez acquis. Il varie entre 37,5 et 50 %.

Une fois que vous avez atteint 62 ans, votre retraite est calculée au taux maximum (aussi appelé « taux plein ») de 50 %  si vous réunissez le nombre de trimestres nécessaires. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez choisir de continuer à travailler jusqu’à l’atteindre.

Un autre moyen d’obtenir le taux maximum consiste à retarder votre départ à la retraite jusqu’à l’âge du taux maximum automatique, situé entre 65 et 67 ans.

Vous pouvez également obtenir la retraite au taux maximum :

  • entre 62 ans et votre âge du taux maximum automatique, si vous êtes reconnu inapte au travail ou handicapé et atteint d’un taux d’incapacité permanente au moins égal à 50 %, titulaire d’une pension d’invalidité, mère de famille ouvrière ou ancien combattant ;
  • avant vos 62 ans en cas de situation spécifique.
READ  Comment s'appelle le processus qu'utilisent les moteurs de recherche

Pour savoir à quel âge vous pouvez partir à la retraite avec le taux maximum, connectez-vous à votre espace personnel et utilisez notre service « Obtenir mon âge de départ à la retraite ». 

À noter

Certaines personnes ont droit à une retraite au taux maximum à 65 ans quelle que soit leur durée d’assurance, il s’agit :

  • des titulaires de l’allocation des travailleurs de l’amiante ;
  • des bénéficiaires d’un trimestre de majoration d’assurance pour enfant handicapé ;
  • des assurés qui ont interrompu leur activité professionnelle en raison de leur qualité d’aidant familial ;
  • des assurés qui ont apporté une aide effective, en tant que salarié ou aidant familial pendant au moins 30 mois, à leur enfant bénéficiaire de la prestation de compensation du handicap ;
  • des assurés nés du 01/07/1951 au 31/12/1955 qui ont eu ou élevé au moins 3 enfants, ont réduit ou cessé leur activité professionnelle pour élever un de ces enfants et valident un nombre de trimestres minimum avant cette interruption.

 Si vous ne remplissez pas les conditions pour obtenir le taux maximum, votre retraite est calculée avec un taux réduit. Votre retraite subit alors une « décote ».

Le pourcentage de réduction dépend de votre âge et de votre durée d’assurance à la date de départ que vous choisissez.

La durée d’assurance

La durée d’assurance s’exprime en trimestres. Vous pouvez valider jusqu’à 4 trimestres par année civile.

Pour obtenir une retraite entière, vous devez justifier d’une durée d’assurance comprise entre 150 et 172 trimestres, selon votre année de naissance. Comme vous pourrez le voir sur votre relevé de carrière, en fonction de votre situation, vos trimestres cotisés auprès de la MSA salariés ou de la Sécurité sociale pour les indépendants peuvent également être pris en compte dans ce calcul.

Si vous n’avez pas tous vos trimestres, le montant de votre retraite sera proportionnel au nombre de trimestres validés. Ainsi, même si votre retraite est calculée au taux maximum, elle peut être réduite si votre durée d’assurance n’est pas suffisante.

Les périodes ci-dessous vous permettent de valider des trimestres :

  • vos périodes d’activité salariée, salariée agricole, artisanale, commerciale qui ont donné lieu à des cotisations;
  • les périodes assimilées à des périodes d’assurance (maladie, maternité, etc.);
  • les périodes validées par présomption;
  • les périodes rachetées pour le taux et la durée d’assurance.

Certaines périodes d’interruption involontaire de travail, durant lesquelles vous n’avez pas cotisé, peuvent être assimilées à des périodes d’assurance. Il s’agit principalement d’interruptions involontaires de travail pour maladie, maternité, invalidité, accident du travail, chômage, service national. Ces trimestres sont pris en compte dans le calcul de votre retraite (durée d’assurance et taux). Mais contrairement à des trimestres cotisés, ils ne sont pas pris en compte pour le droit à certains dispositifs de retraite. 

READ  Happy meal anna gavalda

Certaines situations vous permettent d’acquérir des trimestres supplémentaires :

  • vous avez eu ou élevé un enfant ;
  • vous avez pris un congé parental ;
  • vous avez élevé un enfant handicapé ;
  • vous partez à la retraite après l’âge du taux maximum automatique (entre 65 et 67 ans) ;
  • vous avez assumé la charge permanente d’un adulte handicapé de votre famille.

Ces trimestres supplémentaires sont reportés sur votre relevé de carrière au moment de l’attribution de votre retraite. Ils ne sont pas pris en compte pour le droit à certains dispositifs de retraite.
 

Toute personne née en France ou ayant travaillé dans ce pays possède son numéro de sécurité sociale. Ce numéro de 13 chiffres est complété d’une clé de 2 chiffres.
Cet outil gratuit calcule les clés sécu (ou clés NIR) en fonction des chiffres du numéro de sécu.

Numéro de Sécu : définition et composition

Attribué à la naissance pour les natifs français, le numéro de sécurité sociale est unique. Il diffère donc d’un individu à l’autre.

On retrouve cet identifiant national sur la carte Vitale délivrée par l’Assurance-maladie et donnant accès aux remboursements des frais médicaux.
On le retrouve aussi sur les attestations émises par la Sécurité sociale (que l’on soit assurés au régime général ou non).

Le numéro de Sécu permet aussi d’accéder au compte Ameli.

La clé sécurité sociale

Composée de 2 chiffres entre 01 et 97, la clé Sécu complète les 13 chiffres du numéro de sécu. Elle est définie suivant une formule spécifique qui permet également de calculer la clé NIR :

Clé sécurité sociale = 97 – ((Valeur numérique du NIR) modulo 97)

Cette clé de sûreté permet de contrôler la validité d’un numéro de sécurité sociale.

Mode d’emploi de l’outil de calcul clé sécu

Pour calculer une clé de sécurité sociale facilement, renseignez :

  • Le sexe (1 pour les hommes ; 2 pour les femmes) ;
  • L’année de naissance (si vous êtes né en 1970, tapez 70) ;
  • Le mois de naissance (janvier = 01, février = 02, etc.) ;
  • Le numéro du département de naissance (Ain = 01, Aisne = 02… Paris = 75…). Les ressortissants étrangers taperont 99 (hors natifs Algériens d’avant 1962, et natifs Marocains et Tunisiens d’avant 1964) ;
  • Le code de la commune de naissance (code officiel INSEE sur 3 chiffres) ;
  • Le numéro d’ordre de naissance qui permet de distinguer les individus nés dans la même localité et à la même date.

Une fois que vous avez entré toutes les données requises, l’outil calcule automatiquement la clé correspondant au numéro de sécurité sociale.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *