Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Fraises des bois 7 lettres

Planter des fraisiers : 7 astuces pour récolter en abondance

Planter des fraisiers, rien de tel pour apprendre aux enfants qu’il n’y a pas que les bonbons dans la vie. L’apprentissage sera encore plus bénéfique si vous les faites participer à la culture de ces petites bombes vitaminées.  Suivez bien les conseils ci-dessous et vous devriez pouvoir vous régaler de juin à octobre. En hiver et au printemps, il devrait encore vous rester la confiture pour vous faire patienter jusqu’à la prochaine saison.

planter des fraisiers

Astuce n°1 : Choisir la variété de fraises

Cultiver les fraises -  Il existe deux catégories de fraisiers : les remontants et les non-remontants. Ces deux catégories comportent de nombreuses variétés. Vérifiez bien la catégorie lors de votre achat car les périodes et les distances de plantation en dépendent. Les fraisiers non remontants cessent de produire après un mois environ en été alors que les remontants continuent à produire jusqu’en automne.

Cultiver les fraisiers remontants

Cette catégorie est la plus populaire car elle produit pendant près de 5 ans tout au long de la saison. Sa production est donc plus intéressante car plus étalée dans le temps.

Cultiver les fraisiers non remontants

Cette catégorie produit des fraises pendant 3 à 4 semaines, généralement entre juin et août. Idéale donc pour les vacances d’été.

planter des fraisiers

Cultiver les fraises des bois

La fraise des bois, vivace et remontante, produit des petits fruits très doux et très goûteux. Idéale pour la confiture, cette variété se cultive facilement  en bacs et en pots. De nombreux jardiniers l’utilisent également comme couvre sol.

Où trouver des plants ?

La plupart des jardineries proposent des plants de fraisiers, que ce soient des remontants, des non remontants ou des fraises des bois. Vérifiez bien la variété et la catégorie lors de votre achat. Il peut être intéressant de planter les différentes catégories afin d’étaler les récoltes. Achetez les plants au moment de les replanter afin d’éviter que les racines étouffent dans les petits pots. Ceci serait néfaste à la reprise des plants car ils manqueraient d’énergie pour bien reprendre.

Peut-on semer des fraises ?

Bien sûr.  En 2014, j’ai semé des remontants Sarian F1 de Horti Tops ainsi que des Baron Van Solemacher (Rügen).  La première récolte ne se fait cependant qu’en automne. Ce n’est qu’à partir de la deuxième année que les fraisiers se mettent à produire en été. Les fraises des bois Yellow Cream se sèment également facilement et peuvent même se cultiver en pots. Leur couleur jaune inhabituelle trompe les oiseaux qui les délaissent car ils ne savent pas qu’elles sont mûres.  Si, par contre, vous souhaitez cultiver des fraises hâtives de variétés non remontantes, il est préférable d’acheter des plants. Voyez l’astuce n°5 pour plus d’infos sur les semis de fraisiers.

Attention lors du repiquage

Avant de repiquer des fraisiers, il faut bien observer les plants pour vérifier qu’ils ne présentent aucun signe de maladie ou de faiblesse. Les feuilles doivent présenter des feuilles vertes brillantes sans tâches. Eliminez toutes celles qui sont mortes ou présentent un bord brunâtre.  Les racines doivent être claires et bien développées, en aucun cas de couleur sombre.

Mijn biologische moestuin e-book

Wist je dat ik een GRATIS Ebook heb ?

In je grond kun je niet kijken.  Wil je toch leren wat er in je bodem gebeurt, lees dan zeker mijn Ebook. 

Où planter les fraisiers ?

Déterminez avec soin l’endroit où vous comptez planter vos fraisiers. Ces derniers se plaisent également en pots ou en bacs. Le sol et les amendements sont les éléments les plus important. Ce sujet est développé plus loin.

planter des fraisiers

Astuce n° 2 : Anatomie de la fraise

Les plants se développent à partir du collet qui se situe juste au-dessus des racines. Attention!!! Lors du repiquage, que ce soit en pleine terre, en pots, ou en bacs, le collet ne doit JAMAIS être enterré. Vérifiez donc que les collets sont bien dégagés lorsque vous achetez des plants.

READ  Résumé de toutes les fables de la fontaine

Les graines des fraises se situent sur le fruit et non à l’intérieur, ce qui est assez peu courant. Vous pouvez tenter de récupérer les graines d’une fraise bien mûre si le coeur vous en dit, mais l’opération est loin d’être aisée. Si le temps vous manque, je vous conseille d’envisager l’achat d’un sachet de semences. Je vous détaille plus loin la manière de procéder pour les semis de fraisiers.

Astuce n°3 : guide de culture

Plantez vos fraisiers à la bonne période. Cette période dépend de la catégorie de fraises que vous aurez choisie (voir astuce n°1). Etudiez donc bien les étiquettes lors de votre achat en jardinerie ou lisez bien les descriptifs si vous optez pour des plants dans notre boutique en ligne.  Les non remontants se plantent de préférence en été (entre juin et septembre) afin de pouvoir récolter l’année suivante.  Les fraises des bois se plantent en avril/mai. Les variétés remontantes quant à elles se plantent en automne.

Planter les fraisiers plusieurs mois à l’avance leur permet de s’adapter au jardin, de bien s’enraciner et de devenir bien vigoureux. Ils produiront ainsi bien plus de fraises.

Exposition des plants

Choisissez un emplacement chaud et ensoleillé. Les fraisiers résistent très bien aux rayons ardents du soleil. Plus ils absorbent de lumière, plus les fruits sont sucrés. Ils sont relativement bien résistants au vent également. Mais pas de panique si votre jardin manque de soleil, les plants supportent la mi-ombre. Ils seront simplement un peu moins productifs.

Meet de zuurtegraad in je grond

Le taux d’acidité du sol

Ameublissez bien votre sol à l’aide d’une grelinette  ou d’une fourche bêche, amendez avec un engrais organique, éliminez toute plante concurrente (adventices). Les fraises apprécient un sol riche pas trop acide (pH entre 5,5 et 6,5). Si votre sol est trop acide, vous pouvez faire baisser ce taux en apportant un peu de chaux par exemple. Pour tester le pH de votre sol, utilisez un testeur de pH et d’hygrométrie.  Si votre sol est lourd et argileux ou au contraire, pauvre et sablonneux, ajoutez-y de la matière organique sous forme de compost bien mûr.

Pailler les plants

N’hésitez pas à pailler entre les plants. Je préfère la paille qui maintient bien l’humidité dans le sol. Les fraises ne seront pas en contact direct avec le sol, ce qui les protégera de la pourriture en cas de pluie. A défaut de paillage, un voile de protection peut remplir cet office.

Bien mouiller les mottes

Placez les mottes de vos plants dans une bassine d’eau ou de thé de compost une demi-heure avant la plantation afin qu’elles absorbent beaucoup d’eau. Cette méthode aidera vos plants à supporter la transplantation et leur fournira suffisamment d’eau pour la première semaine.

Ecartement entre les plants

Ecartez la terre dans votre sol bien amendé et plantez-y un fraisier en laissant bien dépasser le collet. Tassez bien la terre à la base du plant et autour. Laissez un espace de 35 à 40 cm entre chaque plant et 60 à 90 cm entre chaque rang. Cela peut sembler beaucoup mais la production n’en sera que plus abondante. Un plant sain produit mieux que trois plants malingres en concurrence pour la nourriture et la place.

Plantafstand van aardbeiplanten

Arroser et amender les plants

Arrosez régulièrement. Les racines des fraisiers ne sont pas très profondes, il vaut donc mieux les arroser un peu chaque jour en été, surtout s’il fait sec et très chaud. Arrosez au niveau du collet, jamais sur les fruits qui risqueraient de pourrir. Ne les noyez pas non plus, pas la peine de transformer votre potager en marécage. Et si vous partez en vacances, demandez à quelqu’un de passer pour arroser, vous le dédommagerez en fraises.

Utilisez un engrais liquide ou fabriquez votre propre purin de consoude.  Ces deux engrais sont riches en potassium et favorisent la production de fruits. Evitez les engrais riches en azote qui favorisent le développement des feuilles au détriment des fruits.

Choisissez des plants vigoureux

Ôtez les premières fleurs des plants. Je sais, c’est dur. Nous sommes tous tellement impatients de déguster les premières fraises. Mais tout comme pour les piments et les poivrons, il vaut mieux éliminer les premières fleurs. Non seulement avant le repiquage mais également au cours des deux premières semaines suivant la formation des premières fleurs.  Le plant concentrera ainsi son énergie sur son système racinaire, ce qui lui permettra de produire plus de fraises par la suite.  Libre à vous de laisser quelques plants fleurir pour le plus grand bonheur des insectes.

READ  Différence entre gigabit et gigaoctet

Protéger les plants contre les oiseaux

Je me rends quotidiennement dans mon potager et m’arrête chaque fois près des fraisiers. Le premier signe de la transformation des fleurs en fraises, c’est la présence d’une mini fraise verte au coeur de la fleur. C’est cette mini fraise qui va se transformer jour après jour pour donner une belle fraise bien rouge et bien sucrée.  Lorsque les fraises présentent les premiers signes de rougissement, il faut intervenir en couvrant les plants à l’aide d’un filet de protection, sous peine de voir les oiseaux se régaler à vos dépends. Pas de filet? Disposez des objets brillants et mobiles comme des CD ou un sac en plastique qui effaroucheront les oiseaux. Mais sachez que rien ne vaut un filet de protection.

Bescherm je aardbeien tegen vogels met een vogelnet

Récolte des fraises et entretien des plants

Les fraises se récoltent lorsqu’elles sont bien rouges. Munissez vous d’une bassine ou d’un panier et récoltez les fraises sans abîmer leur queue. Rincez brièvement les fraises à l’eau fraîche pour ôter la terre ou les poussières éventuelles et régalez-vous. Ne les laissez surtout pas tremper, elles perdraient leur goût. Pareil si vous les mettez au réfrigérateur!

Restez aux petits soins pour vos plants. Ils résistent au gel et peuvent rester en place et produire des fruits pendant 5 ans. Il faudra ensuite les remplacer. Inutile donc de les remplacer chaque année à moins qu’ils soient atteints de maladie.

Astuce n°4 : Cultiver les fraises en pots , en gouttières ou en jardinières

Comme je le mentionnais plus haut, les fraisiers n’ont pas un système racinaire profond. Ils sont donc très faciles à cultiver en pots, en gouttières ou en jardinières que ce soit sur un balcon, une terrasse ou un appui de fenêtre. A l’inverse des fraisiers cultivés en pleine terre, il faudra planter ceux-ci au printemps.  Maintenez-les alors à l’intérieur si le temps est encore trop frais pour éviter que les racines gèlent dans les pots mais choisissez un endroit bien lumineux.

Aardbeien kweken in potten

Optez pour un bon drainage de l’eau

Choisissez des pots à fond perforé afin que l’eau résiduelle puisse s’évacuer. L’eau stagnante au fond des pots est un véritable vivier pour maladies. Le pot en lui-même n’a pas d’importance tant qu’il y a du soleil, de l’eau, de la lumière et de l’engrais en suffisance.  Des éclats de pots en terre cuite disposés au fond amélioreront le drainage et absorberont un peu d’eau qui pourra être utile lors de périodes plus sèches.

Ne remplissez pas vos pots , gouttières ou bacs complètement au début

Remplissez vos pots aux 2/3 avec un mélange de terreau spécial pour potager et de compost. Le terreau seul fonctionne aussi si vous n’avez pas de compost. Prenez des pots de 20 cm de diamètre au minimum ou cultivez dans de longues jardinières en laissant 20 à 30 cm entre les plants.  Les plants ont besoin d’espace même si les racines ne sont pas profondes.

Attention aux racines des jeunes plants

Démoulez délicatement les plants. Si les racines dépassent déjà par les trous de drainage, découpez le pot à l’aide de ciseaux de jardinage. Ôtez la terre excédentaire et démêlez légèrement les racines. Remplissez d’eau une bassine et laissez tremper les racines une demi-heure afin qu’elles se gorgent d’eau.

Aardbeien kweken in ronde potten

Retirez les plants de la bassine d’eau et plantez-les dans votre jardinière, pot ou gouttière remplie aux 2/3 de terreau et de compost. Ajoutez du terreau et du compost en laissant dépasser le collet. N’enterrez surtout pas le collet mais ne le laissez pas trop dépasser non plus.

Arroser et amender les fraisiers en pots

Arrosez abondamment; les mottes et le terreau ne feront plus qu’un et les bulles d’air s’évacueront. Il est possible que vous deviez rajouter un peu de terreau après l’arrosage, surtout si les collet sont trop exposés. Utilisez un arrosoir muni d’un pomme pour éviter que le terreau ruisselle.

Geef aardbeien voldoende water, zeker in bakken

Et voilà, c’est tout !  Il ne reste plus qu’à placer votre pot ou jardinière dehors. Choisissez un emplacement chaud et ensoleillé pour un résultat optimal. Récoltez régulièrement, cela stimulera la plante qui continuera à produire encore et encore. Arrosez régulièrement et, une fois par semaine, dès l’apparition des premières fleurs, ajoutez un engrais liquide ou du purin de consoude maison.

Astuce n°5 : Semer des fraises

Semer des fraises peut être une expérience intéressante. C’est une méthode qui demande un peu plus de travail mais elle est très gratifiante.

Semer en plateau x alvéolés

Achetez vos graines de fraises en jardinerie ou, si vous le préférez, dans notre boutique en ligne.  Remplissez de terreau un plateau à semis à 51 alvéoles et pratiquez un petit trou de 5 mm de profondeur dans le terreau de chaque alvéole.  Semez-y 3 graines. Les graines sont minuscules, soyez donc très méticuleux. Recouvrez les semences d’un peu de terreau et tassez légèrement le terreau à l’aide de vos doigts. Ne tassez pas trop car les graines risqueraient d’avoir du mal à germer. Arrosez abondamment à l’aide d’un petit pulvérisateur.

READ  La moitie de sept mots croises

Aardbei zaadjes zijn heel klein, werk precies

Avec ou sans serre chauffante

Placez votre plateau alvéolé dans une serre chauffante afin de contrôler l’humidité lors de la germination. A défaut de serre, recouvrez votre plateau de film plastique. Réglez la serre chauffante à 24°C ou placez votre plateau sur un appui de fenêtre orienté au sud. Vérifiez chaque jour que le terreau reste bien humide. Arrosez si nécessaire à l’aide d’un petit pulvérisateur. Ne versez surtout pas l’eau brutalement, les graines, minuscules,  risqueraient d’être emportées.

Dès que les graines commencent à germer, lorsque le terreau s’écarte ou que les premières petites pousses vertes apparaissent, ouvrez les aérations de la serre chauffante ou retirez le film plastique du plateau. Allumez les lampes de votre serre chauffante si cette dernière en est équipée.  Si vous n’avez pas de serre chauffante, veillez à ce que vos petites pousses reçoivent suffisamment de lumière. Continuez à contrôler le taux d’humidité du terreau.

Moestuin propagator

Du semis au jeune plant

Si plusieurs graines ont germé ensemble, éclaircissez-les lorsqu’elles mesurent environ 1 cm. Conservez le plant le plus vigoureux et coupez les autres. N’essayez pas de les repiquer au risque de blesser ceux que vous gardez.  A l’aide d’une cuillère, transférez les jeunes plants lorsqu’ils mesurent 2 cm dans un pot P7 rempli de terreau.  Les jeunes plants poussent assez lentement en surface mais ils développent des racines à une vitesse surprenante.

Le terreau fournira assez de nourriture aux jeunes plants pendant 4 semaines. Par la suite, il faudra les arroser une fois par semaine avec de l’eau additionnée d’ engrais liquide ou de purin de consoude maison. Repiquez ensuite vos jeunes plants en suivant les recommandations de l’Astuce n° 4 selon que vous les repiquez en pleine terre ou en pots. N’oubliez pas que la période de plantation dépend de la catégorie et du mode de culture de vos fraisiers. Commencez vos semis 3 mois avant la date prévue pour le repiquage en place.

Astuce n° 6 : Marcottage des stolons

Les stolons, ce sont les tiges rampantes qui partent des fraisiers et produisent de nouveaux petits plants au niveau des noeuds. Ces noeuds s’enracinent très facilement et peuvent être utilisés pour produire de nouveaux plants pour l’année suivante. Voici comment procéder.

Remplissez des pots P7 de terreau et enfoncez-y les stolons au niveau du nouveau petit plant. Fixez ce dernier à l’aide d’un petit crochet en forme de U. Cela demande un peu de dextérité ainsi que du travail, notamment au niveau de l’arrosage. Il faut également veiller à maintenir les petits pots en équilibre.

Après 4 semaines, séparez les stolons du plant mère. Les racines se seront suffisamment développées et les plants pourront être repiqués en place. Marcottez les stolons des variétés non remontantes en été et ceux des variétés remontantes en automne.

Astuce n° 7 : Calendrier des cultures pour les fraises.

Les indications qui suivent sont générales. Il faudra parfois les adapter à la variété de fraisiers que vous souhaitez cultiver..

  • Début de l’hiver (décembre-janvier) : Désherbez les planches de culture de vos fraisiers, ôtez tout ce qui risque de provoquer de la pourriture (feuilles, champignons, bois pourri,…). Surveillez la température. Recouvrez vos plants d’un voile de protection si l’on annonce des températures inférieures à -4°.
  • Fin de l’hiver (janvier-février) : Semez vos fraisiers si vous optez pour cette méthode de culture.
  • Début du printemps (mars-avril) : Nettoyez bien vos pots et jardinières destinés au repiquage des nouveaux plants. Donnez un peu d’engrais liquide à vos anciens plants dès que le temps se réchauffe un peu.
  • Fin du printemps (avril-mai) : éliminez les stolons ainsi que les premières fleurs des fraisiers non remontants au cours des deux premières semaines. Protégez vos fraises des oiseaux.
  • Début de l’été  (juin-juillet) : Paillez vos plants. Arrosez et amendez régulièrement. Contrôlez les feuilles et éliminez toute feuille et tout plant suspect. Récoltez et dégustez les premières fraises. Marcottez les stolons des variétés non remontantes.
  • Fin de l’été (juillet-août) : Continuez à arroser et nourrir les plants. Récoltez les fraises des variétés remontantes. C’est également la période des premières confitures.
  • Début de l’automne (septembre-octobre) : éliminez toutes les parties mortes ou desséchées. Donnez encore un peu d’engrais liquide avant l’hiver. Poursuivez es récoltes des variétés remontantes.
  • Fin de l’automne : Nettoyez vos variétés remontantes. Ôtez et rangez le filet de protection.

Je vous souhaite de bonnes cultures et d’excellentes récoltes de fraises. Si cet article vous a plu et intéressé, sachez que si vous envisagez d’effectuer des achats dans notre boutique en ligne, vous contribuerez au maintien de notre site et à la poursuite de nouvelles publications. N’hésitez pas à partager cet article et à nous suivre sur FacEbook.

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *