Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Musique du film christophe colomb

Le célèbre musicien grec Vangelis, connu pour ses compositions électroniques ainsi que ses musiques de films, est décédé à l’âge de 79 ans, annonce ce jeudi le Premier ministre grec.

« Vangelis Papathanassiou n’est plus parmi nous », a tweeté Kyriákos Mitsotákis, qui salue une figure « du son électronique » à grand succès.

Pionnier de la musique électronique, cet autodidacte avait trouvé son inspiration dans l’exploration spatiale, la nature, l’architecture futuriste, le Nouveau Testament et le mouvement étudiant de mai 1968.

Oscarisé en 1982

Sa bande originale pour « Les Chariots de feu » a été oscarisée face à la musique de John Williams réalisé pour le premier film d’Indiana Jones en 1982. Vangelis avait également composé les bandes originales de « Blade Runner » et « 1492 : Christophe Colomb ».

« C’est avec une grande tristesse que nous annonçons que le grand Grec Vangelis Papathanassiou est décédé tard dans la nuit du mardi 17 mai », a également annoncé son avocat cité jeudi par l’Agence de presse grecque ANA.

Selon plusieurs médias grecs, Vangelis est décédé du coronavirus en France où il partageait son temps avec Londres et Athènes.

Kyriákos Mitsotákis a aussi souligné que le deuxième prénom de Vangelis était Ulysse. « Pour nous les Grecs, cela signifie qu’il a commencé son grand voyage sur les chariots de Feu. De là, il nous enverra toujours ses notes », a encore tweeté Kyriákos Mitsotákis.

READ  Ton point de vue

Parmi la douzaine de bandes originales qu’il a composées figurent également celles du film de Costa-Gavras « Missing », de « Lunes de fiel » de Roman Polanski et d’« Alexandre » d’Oliver Stone.

Après avoir mis en scène un futur dystopique avec Blade Runner et tourné le road-movie contemporain Thelma et Louise, Ridley Scott se plongeait en 1992 dans l’un des épisodes les plus célèbres de l’histoire. La découverte de l’Amérique, 500 ans plus tôt par un explorateur génois. Pour « 1492 : Christophe Colomb », Ridley Scott ne voulait surtout pas utiliser de musique historique ou d’œuvres du 15e siècle. C’est pourquoi il a demandé à Vangelis de composer une musique intemporelle, qui sous des aspects modernes et des sonorités de synthétiseurs, dissimulerait en réalité des souvenirs de mélodie plus ancienne…

À lire aussi : Vangelis et les hymnes des Chariots de Feu

MAXXI Classique

5 min

À lire aussi : Les multiples reprises du Canon de Pachelbel

MAXXI Classique

4 min

Derrière le faux chant grégorien et le latin de cuisine que vous entendez, chanté par l’English Chamber Choir, les cordes et la mélodie de piano jouée aux synthétiseurs, se cachent un thème que l’on connait bien sur France Musique. Un air baroque qui serait apparu au XVe siècle au Portugal et qui a été repris par Corelli, Vivaldi, Marin Marais, Jean-Baptiste Lully mais aussi Sergueï Rachmaninov ou encore Franz Liszt. Ce thème qui a été popularisé par le film Tous les Matins du Monde c’est La Folia aussi connu sous le nom « Les Folies d’Espagne »…

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

READ  Différence entre kva et kw

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Comme vous pouvez le constater, le thème principal de « 1492 : Christoph Colomb », est une citation explicite de la mélodie et des accords de la Folia. Mais ce n’est pas tout. Dans ce film vous pouvez entendre de nombreuses variations de ce thème dont une qui porte le titre de Light and Shadow et qui rappelle, elle-aussi, un autre air baroque célébrissime.

À lire aussi : La Folia : plusieurs visages de la folie

MAXXI Classique

4 min

Alors je ne sais pas vous mais quand j’entends ces notes répétées, cette mélodie ascendante, chantées de plus en plus fort et cet enchainement d’accords, je ne peux m’empêcher de penser à l’air du génie du froid de Henry Purcell.

À lire aussi : Henry Purcell et l’âme de l’Angleterre

MAXXI Classique

7 min

Mais ce n’est pas tout, car à la fin du film retentit une nouvelle variation de ce thème où l’on peut entendre une introduction onirique qui rappelle moins la musique baroque que le style très reconnaissable d’un compositeur français qui n’appartient pas à l’époque baroque…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d’intérêt.

Intitulée le 28e parallèle, cette mélodie modale faite d’accords parallèles justement, rappelle beaucoup l’écriture d’un Claude Debussy, celle que l’on trouve dans ses danses sacrées et profanes ou certains de ses préludes pour piano. Des œuvres inspirées à la fois de gammes anciennes occidentales mais aussi de la musique asiatique et antique et qui nous font, comme la musique de « 1492 : Christophe Colomb », voyager dans le temps et l’espace !

READ  Article le monde 2016 un mail interne à la banque américaine

À lire aussi : La gamme pentatonique : une langue universelle

MAXXI Classique

4 min

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *