Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Vitesse ascenseur burj khalifa

Alors que de plus en plus de tours se construisent à travers le monde, les ascenseurs jouent un rôle important dans cette expansion vers le ciel. En effet, ils permettent de rejoindre les derniers étages en un temps record. Pour certains, la vitesse est très élevée. Tour du monde des ascenseurs les plus rapides.

Il est bien loin le temps où nous devions prendre les escaliers pour rejoindre les étages. Aujourd’hui, l’ascenseur fait partie de notre vie. Dans les immeubles et les buildings, c’est encore plus le cas. Mais alors, combien de temps faut-il pour aller tout en haut d’une tour qui fait plusieurs centaines de mètres ? Les ascenseurs sont bien plus que des appareils qui améliorent notre confort de vie, ce sont de véritables bolides qui montent et descendent à pleine vitesse. Découvrons ensemble quelques-uns des ascenseurs les plus rapides du monde.

11. Stratosphere Tower – Las Vegas – 32,94 km/h

La célèbre tour Stratosphere à Las Vegas haute de 350 mètres possède des ascenseurs capables d’emmener les touristes au sommet en 30 secondes. 11ème de ce classement, c’est la plus haute tour d’observation des Etats-Unis.

10. John Hancock Center – Chicago – 33 km/h

Observatoire John Hancock (360 Chicago)

À la dixième place du classement, on retrouve le John Hancock Center située à Chicago. Un building haut de 374 mètres. Pour monter au sommet, il ne faut que 38 secondes d’ascenseur soit une vitesse de 33 km/h. Un ascenseur de la marque Otis qui vous évite de faire à pied les 1632 marches de la tour.

9=. China World Trade Center Tower III – Beijing – 35,40 km/h

À Pékin, vous pouvez monter en haut de la tour III du China World Trade Center en seulement 33 secondes. Comment ? Grâce à l’ascenseur supersonique érigé par Schindler. Une vitesse de 35,40 km/h non négligeable pour arpenter cette tour de 330 mètres de haut.

9=. World Financial Center – Shanghai – 35,40 km/h

On reste en Chine avec le World Financial Center. Une tour haute de 491 mètres qui possède un ascenseur capable d’atteindre la vitesse de 35,40 km/h en pleine puissance. Vous pouvez donc espérer atteindre le sommet en 49 secondes. On doit cet ascenseur à Thyssen Krupp.

9=. Sunshine 60 – Tokyo – 35,40 km/h

À égalité avec les deux précédents buildings chinois, le Sunshine 60 situé à Tokyo au Japon est doté d’un ascenseur capable de monter et descendre à 35,40 km/h. Une vitesse nécessaire et très appréciable pour admirer le panorama à 240 mètres de hauteur. Une ascension en 24 secondes grâce à Mitsubishi.

READ  Sujet de dissertation les fables

6. Burj Khalifa – 36 km/h

Burj Khalifa Tour Dubaï

Le Burj Khalifa, la plus haute tour du monde (en 2015) avec ses 828 mètres, ne possède pas l’ascenseur le plus rapide du monde. Pour y monter, Otis a prévu un bolide capable de monter à 36 km/h, soit 1 minute et 22 secondes pour monter jusqu’au sommet.

5. One World Trade Center – New York – 36,72 km/h

Inauguré dernièrement, le One World Trade Center de New York vous propose une montée et une descente à 36,72 km/h. En plus pendant votre montée, vous aurez la chance de parcourir l’histoire des Etats-Unis jusqu’au sommet, à 541 mètres.

4. Landmark Tower – Yokohama – Japon – 45 km/h

On retourne au Japon pour la quatrième place de ce classement. La Tour Landmark située à Yokohama mesure 295 mètres. Ses ascenseurs signés Mitsubishi peuvent atteindre la vitesse de 45 km/h à pleine puissance. Autrement dit, il vous faut simplement 24 secondes pour aller tout en haut.

3. Taipei 101 – Taiwan – 60,48 km/h

taipei 101

Sur la troisième marche du podium, on retrouve l’ascenseur du Taipei 101. Longtemps l’ascenseur le plus rapide du monde avec sa vitesse de 60,48 km/h, il a été détrôné depuis. Pourtant en montant en seulement 30 secondes à 500 mètres de haut, l’engin de Toshiba avait fière allure.

2. CTF Finance Centre – Guangzhou – Chine – 72km/h

CTF Finance Centre, Chine, Guangzhou

L’ascenseur du CTF Finance Centre de Guangzhou, qui a ouvert ses portes en 2016, a été le plus rapide au monde pendant un temps. Hitachi a en effet indiqué que les ascenseurs atteignaient 72 km/h. Cette performance le classe actuellement deuxième dans la course à l’ascenseur le plus rapide au monde, pour ce building de 530 mètres de haut.

1. Shanghai Tower – 73,8 km/h

Oui mais voilà, Mitsubishi a pris les choses en main et a équipé la Shanghai Tower d’ascenseurs qui peuvent atteindre la vitesse de 73,8 km/h. Une capacité incroyable pour grimper les 632 mètres de hauteur, soit la deuxième plus haute tour du monde.

Même si certaines sources se contredisent, les vitesses pouvant être légèrement différentes, nous pouvons établir ce classement en état même si le building de Guangzhou n’est pas encore opérationnel.

À titre de comparaison, les ascenseurs en France

Loin derrière, on retrouve deux de nos monuments parisiens. Les ascenseurs de la Tour Eiffel montent à une allure de 7,2 km/h. Impossible donc pour les visiteurs d’espérer des sensations extrêmes.

La tour Montparnasse, elle, est dans une autre catégorie. Depuis 2009, les ascenseurs montent et descendent à une vitesse de 18 km/h. Mais auparavant, la vitesse était de 22 km/h. Pas mal mais encore très loin des leaders de ce classement.

Crédit photo principale : Shanghai Tower via LA Times

Les ascenseurs de Burj Khalifa

Des chiffres toujours plus vertigineux ! À commencer par le système des ascenseurs, celui-ci est non seulement le plus haut mais aussi le plus rapide du monde. Pour assister deux fois à un coucher de soleil, il faut prendre de la hauteur très rapidement. Les ascenseurs du Burj Khalifa parcourent 140 étages à une vitesse effrénée de 10 mètres/seconde ! Du rez-de-chaussée au 124e étage, le voyage dure une minute seulement. Rattraper le soleil dans sa course n’est assurément pas une mince affaire, sauf pour l’ascenseur le plus rapide !

READ  Crier au présent de l indicatif

Un défi de structure

La structure du Burj Khalifa est dite autoportante. La tour se supporte elle-même par l’unique solidité de la forme de sa structure. Un défi en soi, surtout pour la tour la plus haute du monde. Demandant des quantités de béton et d’acier de construction colossales, le défi du maintien d’une stabilité parfaite a été relevé sans compter la grande créativité en ingénierie et architecturale dont les différents cabinets ont fait preuve.

BASE Jump à 828 mètres, un record !

Le Burj Khalifa détient également le record du plus haut saut jamais réalisé ! Dans le cadre de la pratique du BASE Jump, Fred Fugen et Vince Reffet ont réussi cet exploit du sommet de la tour et plus précisément grâce à la structure de 3 mètres de haut construite par Skydive Dubaï à cet effet.

Une consommation record

Un autre exemple de record, et pas des moindres, concerne la consommation journalière de la tour en eau et en électricité. La climatisation seule consomme 503 MWh par jour et pour l’utilisation restante, il s’agit de 1,3 million de litres d’eau par jour et 180 MWh d’électricité !

Ce n’est pas pour rien que la tour du Burj Khalifa est connue comme étant celle de tous les records !Des chiffres toujours plus vertigineux ! À commencer par le système des ascenseurs, celui-ci est non seulement le plus haut mais aussi le plus rapide du monde. Pour assister deux fois à un coucher de soleil, il faut prendre de la hauteur très rapidement. Les ascenseurs du Burj Khalifa parcourent 140 étages à une vitesse effrénée de 10 mètres/seconde ! Du rez-de-chaussée au 124e étage, le voyage dure une minute seulement. Rattraper le soleil dans sa course n’est assurément pas une mince affaire, sauf pour l’ascenseur le plus rapide !La structure du Burj Khalifa est dite autoportante. La tour se supporte elle-même par l’unique solidité de la forme de sa structure. Un défi en soi, surtout pour la tour la plus haute du monde. Demandant des quantités de béton et d’acier de construction colossales, le défi du maintien d’une stabilité parfaite a été relevé sans compter la grande créativité en ingénierie et architecturale dont les différents cabinets ont fait preuve.Le Burj Khalifa détient également le record du plus haut saut jamais réalisé ! Dans le cadre de la pratique du BASE Jump, Fred Fugen et Vince Reffet ont réussi cet exploit du sommet de la tour et plus précisément grâce à la structure de 3 mètres de haut construite par Skydive Dubaï à cet effet.Un autre exemple de record, et pas des moindres, concerne la consommation journalière de la tour en eau et en électricité. La climatisation seule consomme 503 MWh par jour et pour l’utilisation restante, il s’agit de 1,3 million de litres d’eau par jour et 180 MWh d’électricité !

«Plus vite, plus haut, plus fort», la devise des Jeux olympiques est désormais parfaitement adaptée aux ascensoristes. Alors que la multiplication des chantiers vertigineux pour créer des tours toujours plus impressionnantes se fait au vu de tous, dans les cages d’ascenseur une lutte féroce est bien plus discrète. Il s’agit cette fois de battre des records de vitesse pour décrocher le titre envié d’ascenseur le plus rapide de la planète.

READ  Voiture 1/24 taille en cm

» Lire aussi – Une tour de 240 mètres en pleine campagne pour tester un ascenseur

Et comme la lutte pour les plus hauts gratte-ciel du monde se joue très majoritairement en Chine, c’est dans ce pays et chez ses voisins que se déroule la compétition. Pour l’instant, c’est la tour de Shanghai qui mène la danse après avoir dépassé d’une courte tête le centre de finance CTF de Guangzhou (Canton). Très officiellement selon le livre Guinness des records, le modèle Nexway installé par le japonais Mitsubishi est capable de pointes à 73,8 km/h.

Usain Bolt battu à plates coutures

Crédit Photo : null

L’engin est capable de passer du second sous-sol au 119e étage de cette tour de 632 mètres en seulement 53 secondes. Il laisserait dans le vent le super athlète qu’est Usain Bolt, le célèbre athlète jamaïcain, dont la vitesse de pointe sur 100 mètres reste sous les 45 km/h et même bon nombre de grands huit. Mitsubishi se fait discret pour expliquer les performances de son appareil mais précise qu’il a dû développer un nouveau panneau de contrôle permettant de maximiser la performance de traction tout en améliorant la sécurité avec de nouveaux systèmes de contrôle de vitesse et freinage. Selon une enquête du Washington Post, ces ascenseurs pourraient coûter près de 3 millions de dollars pour chaque installation.

De son côté, l’autre fabricant nippon, Hitachi, qui se voyait déjà champion doit se contenter désormais de la deuxième place de ce classement. Une course qui pourrait sembler puérile et sans véritable intérêt sauf que tous les moyens sont bons pour se démarquer sur ce marché. La Chine est de très loin le premier débouché pour les ascenseurs (60 à 80% des nouvelles installations selon bon nombre d’analystes, le second, l’Inde, pesant dix fois moins) et les affaires commencent à être difficiles puisque la croissance chinoise se grippe.

Le second ascenseur le plus rapide se trouve dans cette tour de Canton.

Crédit Photo : null

Preuve que cette course à la vitesse est très asiatique, on ne trouve aucune performance comparable en Europe ni aux États-Unis. Même Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, doit se contenter d’un plus modeste 36 km/h. Et sur notre propre territoire, les ascenseurs les plus performants installés dans des tours récentes de la Défense doivent se contenter de pointes autour de 7 mètres par seconde, soit de 25 à 30 km/h. Cela n’empêche pas les Européens de développer des techniques innovantes dans ce secteur. C’est ainsi que l’allemand ThyssenKrupp a construit récemment une tour de 240 mètres en pleine campagne pour tester ses derniers modèles. La vitesse n’est pas négligée mais le constructeur mise surtout sur une technologie dépourvue de câble afin de permettre à ses ascenseurs d’effectuer des trajets verticaux comme horizontaux.

La tour Taïpei 101àTaïwan a longtemps occupé la tête de ce classement avant d’être détrônée par ses rivales chinoises.

Crédit Photo : null

En vitesse de pointe, Usain Bolt est dépassé par les ascenseurs chinois mais fait toujours mieux que les ascenseurs européens.

Crédit Photo : FABRICE COFFRINI/AFP

Panorama Punkt (à gauche), à Berlin, est le champion d’Europe tandis que les tours récentes de La Défense, comme la tour First disposent des ascenseurs français les plus rapides.

Crédit Photo : null

Soyez le premier a laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *